Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre





Je me présente à vous non pour témoigner avec la sempiternelle compassion des vedettes du grand bal presque trentenaire de l'UMP-S mais pour agir sur le terrain, défendre nos valeurs et construire l'avenir de vos enfants en Anjou.

L'Anjou mérite un renouvellement du paysage politique...des familles politiques. Il faut laisser tomber le rouge-à-lèvre et réinvestir la politique de sa fonction première : protéger le peuple contre les grands malheurs publics plutôt que de s'échiner à lui fabriquer du bonheur privé. Ce propos n'est pas flatteur, mais il est du devoir de l'homme public respectueux de sa nation de dire ce qui ne va pas et surtout d'agir sur les causes, pas de maquiller les symptômes !


En effet, ma conviction profonde est que la droite bisounours nous conduit tout droit vers le socialisme. C'est pourquoi, il faut que la France rurale, patriote et républicaine soit représentée à l'assemblée pour pouvoir peser dans les trop rares débats qui s'annoncent pour les 5 prochaines années, N. SARKOZY ayant rejetté par avance toute idée de referendum et de proportionnelle.

Je suis le candidat de la relève et du courage pour légiférer sur l'éducation, la justice, la défense, contrôler l'action du gouvernement et garantir une ligne politique claire autour de quelques engagements forts, des choix, une hiérarchie de valeurs :
- la Famille plutôt que le mariage homosexuel
- la France des terroirs plutôt que les technocrates de Bruxelles
- la République plutôt que les communautarismes

Le 10 juin, votre voix compte pour la France.
Elle est votre propriété, elle est ma priori
té.Rédacteur Agoravox

Ecrivez-moi

Texte libre



Elu député du Haut-Anjou je m'engage
à forcer le gouvernement à appliquer un programme de droite pour redresser notre pays. Voici le cap politique que je défendrais à l'Assemblée Nationale :


Lancer une politique de codéveloppement ambitieuse avec l'Afrique pour stopper le drame de l'immigration
La France n'a plus les moyens d'accueillir de nouveaux immigrés : elle n'a pas d'autre choix que celui de l'immigration stoppée. En amont, il faut mettre en place une politique de codéveloppement des pays du Tiers-Monde. En aval, une politique de fermeté et de francisation des populations installées sur notre sol.

Promouvoir une grande politique familiale et éducative
Premier cadre d'éducation, de protection et d'entraide, les familles assurent une mission d'intérêt national qui n'est plus valorisée à la hauteur de leur contribution à la stabilité de la société qu'elles étayent avec l'État et l'école. Redonner aux familles la place qui leur est due (les droits) et les rappeler à leurs responsabilités (les devoirs) s'imposent comme une des grandes priorités politiques pour les années à venir.

Promouvoir l'Europe des patries sans la Turquie
La victoire du non au référendum a permis de stopper la fuite en avant de l'Union européenne. Enfermés dans leur schéma fédéraliste, les partisans de la Constitution européenne sont aujourd'hui incapables d'imaginer une autre voie pour l'Europe. Nécessaire pour affronter certains grands défis du XXIe siècle, tels la politique de l'énergie, le codéveloppement ou la lutte contre les réseaux mafieux transnationaux, elle doit pourtant impérativement être relancée. Avant de négocier
avec ses partenaires une charte encadrant strictement l'Union européenne, la France doit provoquer un électrochoc.

Faire appliquer le principe « plus de travail, moins d'impôts »
Entre la mondialisation sauvage et le carcan fiscal et réglementaire qui pèsent sur elles, les entreprises ne sont pas en mesure de s'épanouir. La France ne manque pourtant pas
d'entrepreneurs. Il convient de protéger le travail de la mondialisation, de le libérer et de le promouvoir en privilégiant les artisans, les commerçants et les PME enracinées.

Défendre les 30 000 communes rurales et leurs terroirs
Abandonné par les gouvernements successifs, le monde rural se meurt lentement. Lui redonner sa place est une des grandes priorités de Louis.

État : unité, fermeté, sécurité
Garant du caractère indivisible de la République, l'État est un pilier essentiel. Une nation sans État, c'est le patriotisme qui s'étiole ou, au contraire, s'exacerbe. Rétablir son autorité, c'est rétablir son unité (face au communautarisme), sa fermeté (face aux féodalités syndicales), l'autorité de ses lois,
qui doivent être mises en oeuvre par une administration efficace et sanctionnées par une justice équitable.
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 14:04
RDV Place de l’Eglise, 49220 Thorigné d’Anjou


Ma porte est ouverte pour dialoguer librement avec les angevins désireux de me rencontrer sans rendez-vous.




- Les vendredis
de 17 h. à 19 h.

- Le samedi 2 juin
de 14 h. à 18 h.

A très bientôt...la joie de nous rencontrer.
LC
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Canton de Châteauneuf
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 13:51
Autant l'erreur du PS a été de vouloir faire de la Présidentielle un referendum anti-Sarko, autant l'erreur de l'UMP est de vouloir faire des législatives un plébiscite. Dans la Ve République, l'exécutif procède du législatif et non l'inverse. Il est donc tout à fait logique qu'un ministre candidat malheureux aux législatives démissionne car rien ne l'encourageait à être et ministre et candidat, si ce n'est le régime des partis qui dénature nos institutions.

Aussi, en vertu d'une morale élémentaire, on ne candidate pas à un mandat uninominal dont on sait pertinnement qu'on ne pourra pas l'assumer personnellement. Dans les promesses du candidat Sarkozy n'y avait-il pas une "République irréprochable" ? En tant que candidat de la majorité de droite (MPF) et électeur de Nicolas Sarkozy, je suis là dans mon rôle pour lui rappeller ses engagements.

C'est pourquoi j'invite la candidate de l'UMP, par respect pour les angevins, à aller plus loin, en s'engageant à démissionner même au cas où elle serait élue pour mettre fin à sa candidature en trompe-l'oeil et vérifier son attachement à notre terroir qu'elle a trop souvent déserté par le passé.

LC
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans COMMUNIQUES
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 12:26
Un mot de remerciement pour M. le Maire de Miré pour son accueil chaleureux dans sa Mairie.
Une famille s'était déplacée pour m'écouter et prendre des nouvelles de notre mouvement.
La réunion publique s'est donc naturellement transformée en échange-discussion sur l'état de crise du pays et les inévitables remèdes à apporter même s'ils sont impopulaires.

C'est une question de réforme, de volonté, de courage et d'action.
Ma candidature est une forme de réponse claire pour la prochaine majorité de droite.

LC
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Canton de Châteauneuf
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 12:23
Je veux saluer l'adjointe au maire de Briollay, au travers de ce post, qui était venue ouvrir la Mairie avant mon arrivée (puisqu'en retard d'un quart d'heure arrivant de Miré) et remercier M. le Maire de m'avoir ouvert sa mairie pour y tenir ma réunion publique.

A cette occasion, j'ai pu échanger et rencontrer notamment un résistant de la première heure, de l'Appel du 18 juin. Un des sept maquisards du Vercors encore parmi nous en Maine-et-Loire.

Une belle vie, rude mais bien menée...et pleine de bon sens. Son témoignage touchant et poignant qui mériterait d'être consigné et enseigné dans les écoles du bourg et d'ailleurs.

Si quelqu'un est prêt à aller en ce sens, qu'il prenne contact avec moi au moins pour la mémoire d'un homme, pour l'histoire de France.
LC
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Canton de Tiercé
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 12:21
Mardi 29 mai
Miré, à 18 h. 30 - Mairie
Briollay, à 20 h. 30 – Mairie

Jeudi 31 mai
Soulaire-et-Bourg, à 18 h. 30 - Mairie (salle à côté)
Champigné, à 20 h. 30 - Mairie

Vendredi 1er juin
Thorigné d'Anjou, Permanence 1 Pl. de l'Eglise de 17 h. à 19 h.

Samedi 2 juin
Thorigné d'Anjou, Permanence 1 Pl. de l'Eglise de 14 h. à 18 h.

Lundi 4 juin
Cheffes, à 18 h. 30 – Salle communale, 6 rue du Val St Sulpice
Soucelles,  à 20 h. 30 - Mairie

TV10 soir - 10 minutes d'interview avec Fabrice GASDON


Mardi 5 juin
Chateauneuf, à 20 h. 30 – Mairie

Mercredi 6 juin
TV10 matin - 10 minutes d'interview avec Fabrice GASDON

Pellouailles-les-Vignes, à 18 h. 30 - salle Hélène BOUMARD
St Barthélémy d'Anjou, à 20 h. 30 - Salle de la Jaudette

Jeudi 7 mai
Feneu, à 18 h. 30 – Mairie
Angers, à partir de 19 h. - Boulevard Café (Boulevard Foch)
Villevêque, à 20 h. 30 – Salle sociale

Vendredi 8 juin
Thorigné d'Anjou, Permanence 1 place de l'Eglise de 17 h. à 19 h.
Tiercé, à 20 h. 30 - Mairie

Dimanche 10 juin
Soirée électorale, Permanence
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans L' Agenda
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 12:17
Le Conseil Général de la Vendée a développé sur tout le territoire un important réseau d'aide à domicile. Ce réseau se double de structures de services à la personne.


Le Conseil Général accompagne ces initiatives en conseillant et orientant ceux qui souhaitent s'investir dans ce docmaine, et également en développant des projets dans toute la Vendée, pour permettre de maintenir de vrais services de proximité renforcés par un lien social toujours vivace.

Rencontre avec quelques vendéens qui ont fait le choix de conjuguer solidarité et vie professionnelle au service de ceux qui en ont besoin.

Aide à domicile : les relations humaines au coeur du travail
Le Conseil Général de la Vendée est un acteur majeur de l'aide à domicile dans le département, puisqu'il finance plus de 1,3 millions d'heures d'intervention auprès des personnes âgées et des adultes handicapés, ce qui représente entre 2 500 et 3 000 emplois consacrés à ce type d'aide.

« Le but est de permettre aux personnes concernées de maintenir un niveau d'autonomie élevé pour les aider à rester dans leur milieu naturel de vie le plus longtemps possible, explique-t-on au Conseil Général. Il y a d'un côté l'action du Département, et de l'autre la solidarité familiale, qui veut encore dire quelque chose en Vendée, où les valeurs de famille et d'aide entre les générations sont encore respectées. »

L'aide à domicile concerne des domaines extrêmement variés, qui vont des tâches ménagères à l'aide à la toilette, en passant par les déplacements ou les repas. L'objectif est de maintenir les gens chez eux le plus longtemps possible, non par manque de structures, mais parce qu'il faut, quand cela est possible, éviter un changement brutal d'environnement et donc de repères.

Ce n'est pas possible avec certaines pathologies de type Alzheimer ou maladie de Parkinson. Dans ces cas là, des structures adaptées, à taille humaine et répartie dans tout le territoire ont été mises en place par le Conseil Général.

Aujourd'hui, grâce à cette volonté, plusieurs milliers de personnes âgées et d'adultes handicapés peuvent continuer à vivre chez eux, cela sans compter tous ceux et celles qui bénéficient d'un fort soutien de la part de leur famille, et ils sont nombreux encore en Vendée.

Les familles avec de jeunes enfants ou des adolescents peuvent également bénéficier d'une aide à domicile. Dans leur cas, l'action du Conseil Général se fait en relation directe avec d'autres organismes comme par exemple la CAF. En général, c'est le service d'aide sociale à l'enfance du Conseil Général qui s'occupe des situations qui nécessitent une aide à domicile, en apportant un soutien matériel, éducatif et psychologique aux mineurs, à leur famille et aux majeurs de moins de vingt et un ans qui rencontrent de graves difficultés. Ce service peut ainsi organiser l'accueil d'un jeune auprès d'une assistante maternelle ou d'un établissement spécialisé, ceci en collaboration constante avec la famille d'origine.

Pour ce qui relève par exemple de la garde des enfants quand les parents travaillent ainsi que dans les situation de détresse sociale, les services sociaux du Département travaillent en étroite collaboration avec d'autres partenaires tels que la CAF, au regard du travail de terrain des assistantes qui font remonter les informations. Cette collaboration permet de proposer les solutions les plus adaptées à chaque situation.

Personnes âgées et adultes handicapés : les chiffres de l'aide à domicile
- 1,3 millions d'heures d'interventions financées par le Conseil Général
- 2 500 à 3 000 emplois induits par l'aide à domicile
- 4 000 personnes âgées et 1 000 adultes handicapés concernés
- 83 ans de moyenne d'âge pour les personnes âgées qui bénéficient d'aides de ce type
- 175 centenaires

Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Les Débats
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 14:54
Le 19 septembre 2006, Robert Redeker, professeur de philosophie dans un lycée près de Toulouse, signe une tribune libre publiée dans Le Figaro et intitulée : « Face aux intimidations islamistes, que doit faire le monde libre ? ».
Dès le lendemain, sa vie bascule. Accusé d’avoir « offensé le Prophète », il reçoit des messages de menaces par e-mail, d’une violence inouïe. Plus grave, il est frappé d’une condamnation à mort sur Al-Hesbah, un site islamiste crypté, authentifié par la DST. Sa photo, son numéro de portable, son adresse, celle du lycée où il enseigne, des plans détaillés pour y arriver, tout cela figure sur ce site, où l’on appelle à lui trancher la tête.
La menace est prise très au sérieux ; elle rappelle celle qui pesa sur Salman Rushdie pendant quinze ans, ou celle qui coûta la vie à Theo Van Gogh, assassiné en pleine rue le 2 novembre 2004 à Amsterdam.
Depuis, Robert Redeker et les siens vivent cachés, dans la peur, sous protection policière permanente. Ils ont dû déménager, mettre en vente leur maison, trouver des points de chute, des caches dont il faut changer régulièrement. Tout cela sans le moindre soutien financier, alors qu’ils ont dû cesser leur activité professionnelle.
Parce que sa vie est en danger, Robert Redeker est réduit au silence, à l’isolement le plus complet. Afin de rompre cet enfermement, afin de dire aussi combien il est inacceptable qu’en République française, un homme soit condamné à mort et de facto censuré pour avoir usé de sa liberté d’expression et d’opinion, voici son témoignage, écrit comme un journal.
Un texte véritablement poignant, où l’on prend la mesure, précise, concrète, quotidienne, de ce qu’il a traversé et devra encore affronter, des années durant. Parce qu’il refuse tout simplement de capituler.
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Les Débats
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 18:21
Le rap « islamisé »
 
Reste cette inquiétude sur l'avenir de la France, esquissée par Jacques Chirac dans son discours d'adieu : « Une nation c'est une famille (...) Restez toujours unis et solidaires (...) Nous devons, dans le dialogue, dans la concorde, nous retrouver sur l'essentiel ». Propos à rapprocher de ceux de Nicolas Sarkozy, voyant dans le 6 mai la victoire « de la France qui ne veut pas mourir ». Mais qu'est-ce qui pourrait menacer la nation dans son unité et existence, sinon l'encouragement d'un multiculturalisme déraciné, pouvant conduire à l'éclatement du pays ? En rendant plusieurs fois hommage à l'histoire et à ses héros, mercredi, Sarkozy a rappelé la place de la mémoire collective et de la fierté française dans la réflexion sur l'identité nationale. Mais cet éveil oblige aussi à regarder les réalités en face. Ainsi, dans Israël Magazine, le chanteur Doc Gynéco assure : « Le rap s'est aujourd'hui islamisé. (Les rappeurs) sont en guerre : le rap, c'est un peu le bras musical armé du djihad. » Si ce que dit Doc Gynéco est vrai, il faut le féliciter pour son courage, et le soutenir.
 
irioufol@lefigaro.fr

Source : lefigaro.fr, chronique : Ivan RIOUFOL
 
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Les Débats
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 17:38






"L'équipe des jeunes pour la France de Maine-et-Loire
est heureuse vous convier

MERCREDI (prochain) 23 mai 2007
 à 20 h. 30 au Boulevard Café à un café-politique


en présence de notre jeune candidat MPF
dans la 1ère circonscription de M.-et-L.
qui lancera ce soir-là sa campagne de terrain
après la mise en ligne de son blog

Répondez-nous si vous pouvez nous rejoindre par mail

Merci de votre présence nombreuse, enthousiaste et dynamique.

En avant !"
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans L' Agenda
commenter cet article
20 mai 2007 7 20 /05 /mai /2007 19:41
http://www.angers.maville.com/actu/re/actudet/actu_dep-407592----Il-y-a-91-candidats-dans-les-7-circonscriptions_.html

Il y a 91 candidats dans les 7 circonscriptions

Quatre de moins qu'en 2002, année record. Mais 21 de plus qu'au scrutin de 1997. Sous 23 étiquettes différentes. Et 33 candidatures de femmes, pour l'élection des 10 et 17 juin.

Ils sont 91 à solliciter vos suffrages, dans les sept circonscriptions de Maine-et-Loire, pour les élections législatives des dimanches 10 et 17 juin.Les inscriptions officielles en préfecture se terminaient hier à 18 h. Huit nouvelles candidatures y ont été portées dans la journée de vendredi (2 à Angers-Nord ; 4 à Cholet ; un à Angers-Mauges et Angers-Segré). À la clôture, les services préfectoraux ont donc enregistré 91 noms (plus autant de suppléants).Ceci sous... vingt-trois étiquettes différentes au total. Ce large éventail de couleurs politiques constitue sans doute un record. En sachant que, hélas ! certains partis ne se présentent que pour tirer quelque avantage, financier ou médiatique, de cette candidature.En revanche, on compte quatre candidatures de moins qu'en 2002. Mais 21 de plus qu'en 1997 ! Sur les 91 candidats, les femmes sont 33, soit environ un tiers. Ce qui confirme, mais pas de beaucoup, le mouvement observé au scrutin de 2002. Dans la circonscription d'Angers-Mauges, elles sont huit, sur douze candidatures, à postuler à la députation. Mais trois seulement à Angers-Nord, la circonscription où est candidate « la » ministre Roselyne Bachelot (avec « un » suppléant), et trois seulement, aussi, à Saumur-Sud.Les candidatures les plus nombreuses sont dans les circonscriptions d'Angers-Nord (14) et Cholet (14). Il y en a treize à Angers-Sud, Saumur-Nord, Saumur-Sud. Et « seulement » douze à Angers-Mauges et Angers-Segré.Sont présents dans les sept circonscriptions les Verts (y compris à Saumur-Nord contre l'ancien Vert, devenu PRG, Jean-Michel Marchand, le maire de Saumur), Lutte Ouvrière, la Ligue communiste révolutionnaire, l'UDF Mouvement Démocrate, le Parti communiste, le Front national, la France en action.L'UMP, présent partout, est représenté à Cholet, par le député-maire sortant, Gilles Bourdouleix, sous l'étiquette CNIP (centre national des indépendants et paysans). Le Parti socialiste ne présente pas de candidat à Saumur-Nord face à Jean-Michel Marchand. Le MNR de Mégret soutient le candidat villiériste à Angers-Mauges. Et le MPF de De Villiers soutient un « divers droite » à Saumur-Nord.Un seul candidat, enfin, se présente « sans étiquette : Florian Papin, à Angers-Segré.

>> Toutes les candidatures déclarées

1re circonscription. Luc Belot PS ; Jean-Claude Pasquier, MNR ; Désiré Le Gall, La France en action ; Gilles Mahé, Les Verts ; Patrice Delanoe, LO ; Michel Schaeffer, FN ; Roselyne Bachelot-Narquin, UMP ; Jean-Luc Godet, LCR ; Louis-Marie Bachelot, Alternative libérale ; Isabelle Lelièvre, PC ; Claire Sourceau, Parti humaniste ; René Duperrex, Rass. Initiative citoyenne ; Louis Chouanne, MPF.
2e circonscription.
Jean-Marc Guimon, MNR ; Marc Goua, PS ; Philippe Lebrun, LO ; Dominique Barbier, Parti des travailleurs ; Bernard Portzert, Le Trèfle ; Vincent Dulong, Les Verts ; Patrice Silvestre, La France en action ; Danielle Gentet, FN ; Dominique Richard, UMP ; Catherine Boulard, MPF ; Nathalie Juigner, LCR ; Philippe Denis, PC ; Bernadette Caillard-Humeau, UDF mouvement démocrate.
3e circonscription.
Jean-Michel Marchand, Parti radical de gauche ; Vanessa Auroy, LCR ; René-Guy Chedanne, Mouvement écologiste indépendant ; Brigitte Bellanger, LO ; René Lacalmette, FN ; Yves de Cadaran MNR ; Jean-Charles Taugourdeau, UMP ; Dany Rosier, Parti des travailleurs ; Élisabeth Trillon, Les Verts ; Roselyne Pichon, PC ; Jacky Bouchenoire, Divers droite ; André Quinquenel, La France en action ; Stéphane Robin, UDF, mouvement démocrate.
4e circonscription.
Franck Lalande, MNR ; Michel Piron, UMP ; Marie-Louise Dupas, LO ; Marc Faivet, Mouvement écologiste indépendant ; Bernard Challet, La France en action ; Bernard Robert, PC ; Chantal Moutel, FN ; Boris Vigneault, LCR ; Julien Ricaud, Mouvement républicain et citoyen ; Patrick Daviaud, MPF ; Christophe Cardet, Les Verts ; Arnaud Périnelle, UDF, mouvement démocrate ; Astrid Lelièvre, PS.
5e circonscription.
Christian Proust, MNR ; Luc Ferry, La France en action ; Robert Cerisier, LO ; Laurence Adrien-Bigeon, PS ; Anne-Fillaud, MPF ; Colette Jouy-Meeldijk, Les Verts ; Guénael Sanceau, LCR ; Gilles Bourdouleix, CNIP ; Xavier Coiffard, UDF mouvement démocrate ; Nicole Veylit, PC ; Anne Tilly, Mouvement écologiste indépendant ; Michel Bendahan, Divers droite ; Patrice Gros-Suaudeau, FN ; Dominique Poupard.
6e circonscription.
Serge Bardy, Parti socialiste ; Michelle Fichter ép. Le Thomas, La France en action ; Aurore Dauly, LCR ; Hervé de Charrette, UMP ; Rose-Marie-Véron, Les Verts ; Cécile Hérissé, MPF ; Laurent Gérault, UDF mouvement démocrate ; Anne-Marie Durafour, FN ; Céline L'Huillier, LO ; Nadine Bouvet, PC ; Sylvia Mailleux, Parti humaniste ; Jean-Jacques Romanes, Mouvement écologiste indépendant.
7e circonscription.
Roland Bidault, MNR ; Silvia Camara-Tombini, PS ; Marc Laffineur, UMP ; Martin Nivault, LCR ; Régis Simon, La France en action ; François Beaumert, Les Verts ; Didier Testu, LO ; Ghislaine Linxe, FN ; Bertille Spiesser, MPF ; Anne Lebouc, PC ; Florian Rapin, sans étiquette ; Serge Neumann, UDF mouvement démocrate.
Alain BODY.
Ouest-France
Repost 0
Published by Election Député 2007 Angers - dans Votre Candidat
commenter cet article